Nouvelle tendance d’après Noël

Écrit par sur 27 décembre 2023

« Barbie plongeuse cherche passionné de mer pour des aventures aquatiques » : voilà le genre d’annonces qui fleurissent après Noël. Le truc en vogue cette année ? Revendre les cadeaux, une tradition presque aussi répandue que les restes de la dinde de la veille.

Alors que certains sirotent leur café post-réveillon, d’autres prennent d’assaut les sites de revente en ligne pour se débarrasser des présents malencontreux. Les Barbies mènent la danse, merci au film tout récent qui les a propulsées en tête des charts de Noël. « Barbie a régné en maître cette année dans les cadeaux les plus prisés. Donc, les annonces foisonnent à ce sujet, » explique Louise Benzrihem, déléguée de la plateforme eBay France.

Les gadgets tech ont aussi le vent en poupe, montres connectées et écouteurs en tête. « Des trucs que les gens peuvent avoir en double, » souligne-t-elle avec un brin de malice.

Et les prix littéraires de l’automne se retrouvent également en pleine lumière, même si certains se retrouvent en double sous le sapin, alors que d’autres sont relégués au fond de la bibliothèque.

Flora Louvet de Rakuten constate malicieusement : « Nos meilleures ventes sont bien en évidence, » citant le prix Goncourt 2023 (« Veiller sur elle » de Jean-Baptiste Andrea) ou le dernier Astérix par Fabcaro et Conrad. Les jeux vidéo populaires, comme Harry Potter Hogwarts Legacy, font aussi le grand chelem.

Les vendeurs sont invités à clamer haut et fort que leur objet est un « Cadeau de Noël », comme l’indique Louise Benzrihem d’eBay. Pourquoi ? « Ça prouve que le produit a été acheté il y a peu de temps. »

La revente des cadeaux semble devenir une habitude ancrée. 685 000 nouvelles annonces ont envahi le web le jour de Noël à 15h00, d’après Rakuten. « On voit une augmentation de 5% par rapport à l’année précédente et cette tendance à la hausse est constante chaque année, » explique Flora Louvet. Et apparemment, c’est bien accepté. Un sondage Ipsos pour Rakuten indique que 72% des personnes interrogées comprennent la revente de leurs cadeaux. Ça aide aussi que donner une seconde vie à des produits d’occasion soit perçu comme un geste écolo.

Mais tout n’est pas que « vert ». L’inflation a son mot à dire : les prix ont grimpé en moyenne de 5,7% cette année, d’après l’indice des prix à la consommation. Un baromètre Kantar pour eBay montre que 23% des Français ont l’intention de revendre leurs cadeaux. Et cette fois-ci, ce n’est pas seulement pour acheter quelque chose qui leur plaît, mais surtout pour rembourser les dépenses de Noël (30%).

« D’habitude, on revendait pour acheter du fun. Mais cette année, pour la première fois, c’est pour rembourser les factures de Noël. Les portefeuilles des Français prennent cher. C’est clair, » explique Louise Benzrihem.

Les sites de vente en ligne ne sont pas les seuls à sentir le coup. Franck Mathais de JouéClub note l’impact des promotions, particulièrement plébiscitées cette année. Leur service de rachat de jouets d’occasion lancé en mars a connu un succès fou. « Les clients nous disent que ça leur donne un coup de pouce financier pour Noël, » raconte Franck Mathais.


biboo radio

feel the music

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

bel après-midi

13:00 17:00