La Détection Surprenante des Vols de Pollen : Un Pas de Géant dans la Compréhension des Allergies

Écrit par sur 14 avril 2024

Une étude récente menée par des chercheurs de l’Université de Zurich a révélé une découverte remarquable dans le domaine de la santé environnementale : les vols de pollen peuvent quasiment être détectés dans les égouts. Cette recherche, menée en collaboration avec l’Institut suisse de recherche sur l’eau (Eawag), a mis en lumière une augmentation significative de la teneur en antihistaminiques dans les eaux usées seulement quelques heures après un épisode pollinique.

Peter Schmid-Grendelmeier, professeur en dermatologie à l’Université de Zurich, explique que ces médicaments se retrouvent dans les eaux usées principalement via l’urine. Les résultats de cette étude n’ont pas encore été publiés, mais ils pourraient ouvrir de nouvelles perspectives dans la compréhension des allergies saisonnières et de leur impact sur la santé publique.

Une des observations les plus surprenantes de cette étude est l’augmentation des antihistaminiques à un moment où le pollen était encore peu présent dans l’air. Selon M. Schmid-Grendelmeier, cela soulève des questions sur les déclencheurs potentiels des allergies à cette période. Il suggère qu’il pourrait exister une espèce d’arbre jusqu’alors non identifiée comme déclencheur d’allergie.

Par ailleurs, l’étude met en évidence une disparité entre les zones urbaines et rurales en ce qui concerne les allergies au pollen. Les habitants des villes sont plus exposés au rhume des foins, en raison notamment de pollens plus agressifs. Les bouleaux urbains, exposés à des niveaux plus élevés de pollution atmosphérique, produisent davantage d’allergènes, ce qui accentue les réactions allergiques chez les citadins.

Les conséquences des gaz d’échappement et des polluants liés à la circulation sur la santé respiratoire sont bien connues, mais cette étude met en lumière leur rôle dans l’aggravation des allergies au pollen. Les chercheurs recommandent la désensibilisation comme traitement pour les personnes souffrant d’allergies sévères. Ce traitement vise à réduire la réactivité du système immunitaire aux allergènes, offrant ainsi un soulagement à long terme.

En conclusion, cette étude souligne l’importance cruciale de mieux comprendre les interactions entre l’environnement, la santé humaine et les allergies saisonnières. Elle ouvre la voie à de nouvelles approches pour atténuer les effets néfastes des allergies au pollen, en particulier dans les environnements urbains où la pollution atmosphérique est un facteur aggravant majeur.


biboo radio

feel the music

En ce moment

Titre

Artiste

Emission en cours

NON STOP MUSIC

19:00 24:00